La sélection génétique pourrait aider à réduire la mortalité dans les élevages de truite lors des vagues de chaleur

Publication GSE H. Lagarde & al.

La sélection génétique pourrait aider à réduire la mortalité dans les élevages de truite lors des vagues de chaleur

Dans une étude publiée dans Genetics Selection Evolution, des scientifiques de l’UMR de Génétique Animale et Biologie Intégrative – GABI (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) ont décrit l’architecture génétique de la résistance à l’hyperthermie aiguë, soit la capacité des poissons à survivre à des températures élevées. Ils ont montré que les variations de performance pour ce caractère sont à 29% d’origine génétique dans une population commerciale française, attestant d’un potentiel important d’amélioration génétique. Les corrélations génétiques de ce caractère avec les principaux caractères de production – croissance, % de gras intramusculaire et rendement de carcasse – sont proches de zéro. La sélection pour la résistance à l'hyperthermie aiguë ne devrait donc pas avoir d'impact sur ces caractères et vice-versa.

Les QTL, zones du génome significativement associées à la résistance à l’hyperthermie aiguë, ont été finement identifiés avec une puce de génotypage haute densité (665K marqueurs génétiques) récemment développée dans l’unité. Seuls 6 QTL ont été détectés expliquant moins de 5% de la variance génétique. Le déterminisme génétique de ce caractère est principalement lié à de nombreux gènes à faibles effets. Les différences de performances moyennes entre homozygotes opposés au marqueur génétique le plus significatif sont de 69% d'écart type phénotypique. A proximité de ce marqueur génétique, deux gènes candidats convaincants, dnajc7 et hsp70b, sont identifiés et codent des protéines chaperonnes déjà montrées comme différentiellement exprimées en réponse à un stress thermique chez la truite arc-en-ciel.

Cette étude ouvre la voie d’une meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents et d’une utilisation de marqueurs génétiques pour repérer les porteurs de mutations propices à la résistance à l’hyperthermie aiguë.

Contact :

Voir aussi

Lagarde, H., Lallias, D., Patrice, P. et al. Genetic architecture of acute hyperthermia resistance in juvenile rainbow trout (Oncorhynchus mykiss) and genetic correlations with production traits. Genet Sel Evol 55, 39 (2023). https://doi.org/10.1186/s12711-023-00811-4

Date de modification : 05 octobre 2023 | Date de création : 11 juillet 2023 | Rédaction : Edition P. Huan