La révolution Génomique et l'INRAE
La révolution génomique

La révolution génomique

L'équipe Génétique et Génomique Bovine de l'INRAE, Jouy-en-Josas, animée par Didier Boichard, a été récompensée lors des Lauriers de l'INRA en 2016 pour ses travaux de recherche et le déploiement de la sélection génomique en bovin.

Ces travaux viennent couronner un travail commencé à la fin des années 90 et qui a connu un essor très important au début des années 2000 avec l'apparition des outils de génotypage à haut débit, les puces à ADN. Dans le cadre de l'UMT 3G associant l'INRA, l’Institut de l’Elevage et Allice, la mise au point de cette technologie et son transfert sur le terrain se sont réalisés en un temps record.

Tout cela a été possible grâce à l'organisation mutualisée, au système d'information partagé, à l'existence d'une plateforme de génotypage fonctionnelle, à l'engagement des entreprises de sélection sous l'impulsion de Maurice Barbezant, et aux programmes de recherche fiancés par l'état et Apis-Gène.

Une dynamique de groupe extraordinaire, une émulation permanente, des partenariats innovants !

Telles sont les clés de la réussite de ce collectif de 30 personnes, conduit par Didier Boichard. En 2009, cette équipe a élaborée une nouvelle méthode de sélection des reproducteurs pour la filière élevage. Désormais, les veaux peuvent avoir une évaluation de leur potentiel génétique dès la naissance, d’après les données de leur génome. Ce qui donne aux éleveurs de nouvelles possibilités de renouveler leur troupeau, en choisissant mieux leurs génisses, et selon des critères de plus en plus diversifiés.

Retrouver en vidéo l’histoire de cette équipe au cœur de l’innovation.

Date de modification : 14 septembre 2023 | Date de création : 12 mai 2020 | Rédaction : S Mattalia Idele - edition W Brand-Williams